Nombre total de pages vues

mercredi 14 mai 2014

AG DEMAIN DEVANT TRW !

Bonjour a tous 

Suites à des pressions de la direction de TRW et à des potentiels modifications de l'accord ,
une AG aura lieux demain à 14h00 devant TRW  pour vous expliquer le déroulement des prochains jours !

Votre présence est très importantes faite passer le message .

Je ne donnerais pas d'explication par mail ,merci de votre compréhension !!!

Vos IRP 

vendredi 25 avril 2014

Page en l'honneur de notre amis manu euvrard ,disparu bien trop tot !




Notre vieux manu au centre !



Quelques messages de soutient pour lui et sa famille :

Laisser vos messages avec le formulaire de contact à gauche, je publierai au fur et à mesure !

Comment dormir après une tel nouvelle. Le morale aidant dans les lourdes maladies et je sais de quoi je parle !! Un coup de plus, par nos dirigeants, derrière la tête t'a anéanti !!
Ce n'est pas la larme à l’œil mais bien les larmes aux yeux (et le terme est faible) que je te redis que «T'as pas de couilles mon vieux Manu» comme je te disais quand j'avais moins bien distillé que toi.
Tu vas me manquer le soir du repas de fin TRW ainsi que les autres où tu aurais pu être là, a qui vais-je mettre une claque sur le bide en attendant qu'un Boeing 747 (alias ta mains droite) vienne s'écraser sur mon épaule.
Bisous Mon Gros... Pierre Yves


Je tenais a faire passer ce message à la famille de Manu
"Je vous présente mes plus sincères condoléances ,Emmanuel était quelqu'un de très apprécié et il va manquer à toutes les personnes qui l'aimaient beaucoup,reposes en paix !"....Gauthier

Emmanuel EUVRARD nous as quitter le 23 avril à 15h00, trop tôt, trop vite, bien sûr c est la vie, putain de vie qui nous prive des êtres humains d exception, il était discret et toujours de bonne humeur. Rien ne semblait pouvoir ébranlé ce grand gaillard. J étais sans cesse émerveillé par l étendu de ses connaissances. Bien sûr ses blagues de metalo étaient légendaire, mais il savait derrière les mots exprimer tout un panel de subtilités pour ceux qui voulaient faire l effort de les comprendre. Emmanuel tu me manque, tu laisses à jamais un vide. Je ne t oublierai jamais. Je t aime. ChD

Remerciements de la famille :

Merci pour Manu, merci pour nous. Votre présence nous a fait chaud au coeur, même si les larmes ont coulé et couleront encore. J'ai aimé vous avoir avec nous pour dire adieu à Manu. Bon courage pour la suite de votre combat. Véronique Euvrard (la petite soeur)

Cordialement,
EUVRARD Véronique


Manu était mon ami depuis près de quarante ans. Merci aux TRW pour leur présence en nombre, très touchante, lors des obsèques. Bonne chance à tous pour l'avenir.

Cordialement,
Marcel |

jeudi 17 avril 2014

Dernière réunion officiel aujourd'hui liée au PSE de l'usine de TRW LONGVIC !

Bonjour à tous

Aujourd'hui a eu lieu ,après plus d'un an, la dernière réunion officielle liée au projet de fermeture du site de TRW LONGVIC !

Je voulais remercier toute le personnel TRW et les représentants de la DUP de l'investissement et de l'unité dont ils ont fait preuve tout au long de ce combat long et difficile .

Merci aussi à toutes les personnes et organisation qui ont à travers leurs dons à L'ASC  TRW soutenu notre combat !
Claude Darciaux , José Almeida Sandrine Mourey (UD CGT de Dijon) , Francois Rebsamen et la ville de Dijon et bien d'autres encore ...  qui j’espère ne m'en voudrons pas de les avoir omis .

Et un merci tout particulier à KHEIRA BOUZIANE députée de Côte d'Or pour sont soutien inconditionnel.

Bien-sûr , le résultat est la fermeture du site TRW LONGVIC qui est inacceptable pour nous et nos familles .

Voila ci-dessous l'avis rendu par les représentants en inter syndicale aujourd'hui sur le PSE du Groupe TRW !

1) livre deux:

La DUP est consultée sur un projet de fermeture de l'usine de Longvic appartenant a la division Steering du groupe Trw.
Les motifs avancés laborieusement par Trw après une année complète de questions des élus et de réponses inappropriées ne résistent pas sérieusement a l'examen.
Rien n'obligeait le groupe a transférer la production des valves hydrauliques sur Gardone et l'intérêt économique de ce transfert n'est en rien démontre comme l'indique le rapport de l'expert comptable surtout quand on ajoute a la comparaison des chiffres l'impact des coûts de fermeture sur lequel le groupe obstine a ne pas vouloir s'expliquer.
B)s'agissant de la nouvelle technologie,
On observera que l'usine est non seulement apte a la produire au moindre coût a condition de bénéficier de volumes suffisants,mais a en outre démontre encore récemment qu'en dèmes de performance technologique,de qualité et même de productivité elle est capable fournir la preuve d'une aptitude intacte a relever les défis les plus audacieux.
En outre l'usine a elle même développe certaines technologies dont bénéficient d'autres sites.
S'agissant des surcapacités du groupe dans ce secteur d'activité,il convient de rappeler que le groupe a lui même créé de telles capacités en investissant massivement dans des pays low cost.
Malgré cette circonstance l'expertise a démontré qu'il était possible de charger a la fois les usines polonaises et Dijon sans génère de pertes a Dijon.
L'expert a démontré qu'en réalité ce qui est reproché a Dijon n'est pas un manque de rentabilité mais une incapacité a générer des profits aussi importants que ceux pouvant être réalises au prix d'une exploitation éhontée de nos collègues polonais,ce que nous avons constaté lors de nos deux visites et ce qui a été reconnu en ce a deux reprises par Mr Furber.
Le motif tire de la sauvegarde de la compétitivité n'est pas plus pertinent celle ci appréciée au regard du secteur d'activité ,conformément a la loi n'étant nullement menacée .
Les résultats récents de la division et du groupe rendent peu crédibles les allégations de ce dernier.
Au final l'ensemble de l'opération apparaît comme un délocalisation pure et simple dictée par le seul intérêt financier a court terme.
S'y ajoute l'avis extrêmement négatif rendu par le chsct et fonde sur une prise en compte insuffisante des risques psychosociaux et des risques spécifiques lies a la fermeture.

Le CE rend en conséquence un avis extrêmement négatif sur le volet économique.

2)sur le projet de Pse ! livre 1
Bien qu'après une année complète de lutte des salaries rt que d'ultimes négociations aient pu aboutir a des avancées significatives le pse présente encore bien des lacunes au regard des moyens du groupe.
Budget formation insuffisant au regard des besoins
Pas de préretraites alors que le groupe pouvait les financer 
Durée du congé de reclassement insuffisante
Efforts insuffisants pour trouver un repreneur
Prime exta légale plafonnée et ne récompensant pas la fidélité des plus anciens.
Malgre des progrès notables au regard de m'indigne projet initial,

L'avis du ce ne peut être que défavorable

Vos IRP

Votre Blogger

mercredi 9 avril 2014

Derniers articles parus ,cliquer sur les liens en bas de la page !



Bonjour à tous,

L’usine TRW Dijon-Longvic, filiale de l’équipementier américain TRW Automotive (systèmes électroniques de freinage et de sécurité), devra fermer cette année, malgré une longue et tenace lutte contre les fermetures et les délocalisations des usines en France et dans d’autres pays.

La production de l’usine de Dijon-Longvic est en train d’être délocalisée en Pologne, dans deux usines en Silésie, à Czechowice-Dziedzice (construite il y a plusieurs années) et à Bielsko-Biala (énorme usine toute neuve).

Des délégations de plusieurs dizaines d’ouvriers de TRW Dijon, organisées par leur intersyndicale, sont allées récemment à deux reprises sur place, pour essayer de contacter les ouvriers de TRW Pologne : la première fois en novembre, et la deuxième maintenant, en mars. Ils ont également fait des déplacements dans les usines en Allemagne (Schalke), en Grande-Bretagne (Shirley), en Belgique (Genk), au Comité européen d’entreprise à Bruxelles, etc.

Un réseau de soutien s’est tissé au fur et à mesure, dont je fais partie pour “le côté polonais”. Je pense que cette initiative  - première du genre, je crois, en tout cas en France !  - devrait être soutenue et propagée partout où c’est possible dans le mouvement social en France, et en Europe.

En effet - loin des approches nationalistes contre les délocalisations, de mise en concurrence avec d’autres travailleurs, des camapagnes stupides contre le “plombier (ouvrier?) polonais”, de “défense de la production française” ou du “produire français” de sinistre mémoire - cette initiative-là cherche à nouer des contacts, à parler ensemble, à échanger les expériences, à alerter les travailleurs polonais que la même chose va leur arriver plus tard, à leur tour, et qu’il fait réfléchir comment s’organiser ensemble, qu’il faut préparer les luttes futures mais cette fois-ci ensemble, etc. Cette initiative est donc de nature à faire avancer  - et peut-être à faire converger enfin à l’échelle de l’Europe  - les multiples initiatives encore éparses, et isolées dans le cadre de chaque pays, contre les délocalisations et la mise en concurrence mortifière des travailleurs d’un pays à l’autre.

Donc – à diffuser largement et à réfléchir ensemble sur les suites.

Pour l’instant, je vous transmets ci-dessous plusieurs documents (d’autres suivront bientôt certainement...).

Pour contact ou toute information complémentaire, vous pouvez contacter directement (je les mets en copie):

- Christophe Depierre, l’organisateur de ces voyages, délégué syndical CGT, membre de l’intersyndicale CGT TRW agatof21@gmail.com
- Sophie Babaz, journaliste à la Nouvelle Vie Ouvrière, qui a réalisé l’excellent reportage filmé ci-dessous sophie.babaz@nvo.fr

Bonne lecture

Amitiés
Stefan


Réportage vidéo de Sophie Babaz de La Nouvelle Vie Ouvrière du deuxième voyage en mars 2014

Réportage double-page dans Libération de Frédérique Roussel après le premier voyage en Pologne en novembre 2013

le blog du personnel de TRW Dijon

Un article “Contre la fermeture de leur usine à Dijon, ils manifestent...en Pologne

Deux articles sur le site du NPA


mercredi 2 avril 2014

fin des commentaires pour l'instant

suite au derniers messages les commentaires sont désactivés

jeudi 27 mars 2014

Important AG demain a 12h30 !

Bonjour a tous !

Une AG aura lieu demain vendredi 28 a 12h30 a la boite pour vous expliquer en la présence de l'avocat et 3e consultant la proposition de la direction .

Réunion pendant le temps de travaille n'oublier pas de badger !

Nous retournons en réunion demain matin avec la direction a  8h30 pour affiner les détails et vous expliquer 

les choses clairement !

Vos IRP 

mardi 25 mars 2014

article BP !

Dijon : la direction de TRW refuse l'audience

Notez cet article :

le 25/03/2014 à 12:01 Vu 556 fois
Les salariés de TRW au tribunal, ce matin. Photo L. P.
Les salariés de TRW au tribunal, ce matin. Photo L. P.
3 / 3
  • Les salariés de TRW au tribunal, ce matin. Photo L. P.
  • Les salariés de TRW au tribunal, ce matin. Photo L. P.
  • Les salariés de TRW au tribunal, ce matin. Photo L. P.

Employés et direction devaient se confronter à nouveau au tribunal, ce matin.


Son téléphone a sonné à 4 h 30 du matin. La direction de TRW au bout du fil. Pour lui annoncer qu’il n’y aurait pas d’audience, ce matin, au tribunal. Cette nouvelle étape judiciaire fasait suite à une convocation du CHSCT (Comité d’hygiène et de sécurité) par la direction de TRW. « Or, depuis le 15 mars, le mandat du CHSCT est terminé ! Nous travaillons sans CHSCT. Ils n'ont pas d'arguments, ils savent qu'ils ont tort, alors plutôt que de se confronter à la réalité, ils bottent en touche."
Malgré le rendez-vous manqué. Une trentaine d’employés de TRW était présente, au Tribunal de grande instance de Dijon. « Nous restons trente minutes, puis nous retournons faire des pièces pour les actionnaires », lance Christophe Depierre, délégué syndical CGT.
Pour rappel, le le 10 mars, la direction de TRW a déjà été relaxée suite à un vice de procédure relevé par les salariés dans la convocation du CHSCT. « Au lendemain de l’annonce du PSE  (NDLR : Plan de sauvegarde de l’emploi), le 20 mars 2013 par la direction de TRW, le président du CHSCTn’avait pas mandat pour le présider. Cette convocation etait illégale. La règle, c’est un délai de 15 jours, ou 24 h en cas d’urgence. La direction a plaidé un danger immédiat, annoncer la convocation à 10 h pour une réunion à 15 h, cela ne fait pas 24 h ! Dans cette affaire, le juge n'a pas jufé le fond ! », réagit Christophe Depierre.
Dominique, Laurent et Franck, vingt-ans de boîte sont de tous les combats. Menacés comme les 147 salariés de TRW, ils ne lâchent rien. "Au bout d'un an...nous n'avons rien gagné. Donc nous n'avons rien à perdre", lâche l'un d'eux. "Beaucoup de salariés de boîtes en difficulté se résignent, nous, c'est l'inverse, plus on avance dans le temps, plus on est mobilisés.


Urgent : appel à candidatures !



mercredi 26/03/2014

 




lundi 24 mars 2014

Message a tous de la part de toph depierre !

Aux syndicats


Petit souvenir de la CGT à l’usine TRW polonaise


Une provocation de plus de la part de la direction de TRW.

La direction de TRW assigne au tribunal  les élus du CHSCT pour entrave parce qu’ils n’ont pas voulu rendre un avis sur le PSE. En effet, les élus du CHSCT n’obtiennent pas les réponses à leurs questions.  Ils estiment donc qu’ils n’ont pas les informations nécessaires pour rendre un avis éclairé.

Les actionnaires de TRW pensaient pouvoir fermer le site de DIJON en quelques mois.

Grâce à la lutte des salariés, un an plus tard le site n’est toujours pas fermé, et l’ensemble des salariés est toujours en lutte. La direction perdrait-elle patience ?
AG des TRW lors de leur voyage en Pologne les 20,21,22 mars 2014.

Cette nouvelle provocation n’est pas de nature à freiner la détermination des salariés qui tiennent toujours bon et toujours ensemble !

Ils seront rassemblés demain, mardi 25 mars au TGI (devant la Cité Judiciaire – boulevard Clémenceau) à partir de 9h.

N’hésitez pas à venir les soutenir, si cela est possible, où à leur envoyer un message de soutien
par texto : au 06 76 77 77 46
ou par mail : agatof21@gmail.com

Très fraternellement,
UL de LONGVIC
L’UD